En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

entete3.jpg

Bonne nouvelle, tous les Stammtisch ont repris

slide1 slide1 slide1 slide1 slide1 slide1
Vous êtes ici :   Accueil » patrimoine Confréries Saint Jacques

patrimoine Confréries Saint Jacques


Confréries Saint Jacques

CONFRERIES DEDIEES A SAINT-JACQUES-LE-MAJEUR

Les confréries ou fraternités ou encore confraternités, (Bruderschaften) recouvraient des réalités souvent très différentes.
Celles dédiées à saint Jacques-le-Majeur n’avaient, en général pas vocation à promouvoir le pèlerinage à Compostelle. Elles
étaient essentiellement dédiées à la prière, à l’accompagnement des morts et l’aide mutuelle entre les membres. Évidement il existait, ici ou là, des confréries qui s’occupaient des pèlerins (accueil, hébergement, dons) mais elle étaient rares.
Références : Der Jakobuskult in Süddeutschland
                     Der Jakobuskult im Rheinland

AUBURE : attestée en 1893
AVOLSHEIM : attestée déjà avant 1522, encore citée en 1693 elle était rattachée au Dompeter, elle n’avait pas vocation à promouvoir un pèlerinage.
COLMAR : attestée avant 1576, existait encore en 1637.
JUNGHOLTZ : Notre-Dame de Thierenbach, attestée en 1506
KAYSERSBERG : attestée en 1494 et dédié à Saint Jacques ou aux Tonneliers. Citée en 1571 dédiée à la prière (Gebetsbruderschaft) crée en 1494 (St. Jakobsbruderschaft u. Salve).
RIBEAUVILLE : Fraternité saint Jacques (fraternitas s. Jakobi) évoquée en 1482, n’avait pas vocation à promouvoir le pèlerinage à Compostelle, 
dissolution ?
RODEREN : (St Jakobusbruderschaft ) attestée en 1509
STRASBOURG : Confréries parmi d’autres (Brüderschaften) mais pas de pèlerinage à l’origine dans l’église des Dominicains.
Une fraternitas y est attestée en 1365, mais pas de nom de saint connu. Seul les confrères ayant fait le pèlerinage à Compostelle avait le droit de voter leur supérieur.
Référence : La Quête de Pardon par Vincente Almazán, page 53.
Elle fut crée et dédiée à l’apôtre en 1484 comme confrérie (Jakobsbrüder) dans le but d’accompagnement des malades et des morts.
« Sankt Jakobsbruderschaft für Priester und Laien beiderlei Geschlechts » . Chaque membre payait 2 Pfennig.
Fut transférée en 1524, à leur demande dans la cathédrale. Ils proposèrent de mettre leur tableau de saint Jacques sur l’autel consacré à saint Dieboldt, cet autel était entre la chapelle Saint-André et l’actuelle tour des poids de l’horloge.
La confrérie s’est dissoute d’elle-même le 13 juillet 1524 (Réforme).

Référence : Kirchengeschichte der Stadt Strassburg im Mittelalter von Luzian Pfleger, page 189.
Handbuch der Elsässischen Kirchen im Mittelalter von Médard Barth, page 1362.

v_confrerie_dediee_stjacques_le_majeur_1.jpg

      
     
    
    
 Ancien emplacement de l’autel dédié à saint Dieboldt  
   
   
   
   
 
     
 telechargement_160x55.jpg

Les Amis de Saint-Jacques en Alsace
1 rue de la Chaîne  67140 Andlau  06 71 58 17 02
Courriel : contact@saint-jacques-alsace.org – Site Internet : https://saint-jacques-alsace.org
 
Photos et texte : Bernard DENNER

Date de création : 2021/05/21 # 22:10
Page lue 45 fois